Les
membres
du LACES

ESCALIE Guillaume

Titre : Maître de Conférences – UF STAPS – Collège Sciences de l’Homme – Université de Bordeaux

Contact

Bureau : 05 56 84 52 42
Courriel : guillaume.escalie@u-bordeaux.fr

Titres et diplômes

– CAPEPS externe (2005).

– Agrégation externe d’EPS (2007).

– Master Recherche Européen Spécialité « Formation des adultes : champs de recherches» – Conservatoire National des Arts et Métiers (2009) – Mention : TB.

– Thèse de Doctorat sous la direction de S. Chaliès et M. Durand – Conservatoire National des Arts et Métiers (2012).

Titre : Analyse du travail d’un collectif de formateurs et de ses conséquences sur la formation professionnelle d’un enseignant novice : un exemple en éducation physique et sportive.

– Qualifications aux fonctions de Maître de Conférences en 70ème et 74ème section CNU (2013).

Carrière

Guillaume Escalié est Maître de Conférences à l’UF STAPS de Bordeaux depuis le 1er Septembre 2013. Il est membre du groupe « Interactions sociales et acquisitions » de l’équipe Vie Sportive constitutive du LACES.

Thèmes de recherche

– Le travail de recherche que j’ai mené au cours de ma thèse a essentiellement consisté à décrire et analyser les interactions sociales de nature langagières [formateurs d’enseignants d’EPS – enseignants d’EPS novices] en situation de formation et leurs conséquences sur l’apprentissage et le développement professionnel de ces derniers. Les chercheurs rattachés au groupe « Interactions Sociales et Acquisitions » de l’équipe « Vie Sportive » du LACES explorent quant à eux les facteurs et conditions d’efficacité des interactions à visée acquisitive telles que les procédures de guidage ou les interactions de tutelle. Cet objet de recherche est majoritairement questionné dans le cadre de situations de tutorat de type [enseignant-élève(s)] ou [élève-élève] visant l’acquisition d’habiletés motrices. Aussi, depuis mon intégration au sein du groupe « Interactions Sociales et Acquisitions » de l’équipe « Vie Sportive », l’objet de mes recherches s’est diversifié.

D’une part, je continue à développer un travail sur le formation professionnelle des enseignants novices en participant à des recherches collaboratives avec d’autres laboratoires (UMR EFTS, Université de Toulouse II) donnant lieu à des publications internationales (voir par exemple Escalié & Chaliès, 2015) ou en contribuant à des programmes plus technologiques, tels que l’élaboration de la plateforme Néopass@ction abritée par l’Institut Français de l’Education. 

D’autre part, je mets de plus en plus les postulats théoriques constitutifs du programme de recherche dans lequel je m’inscris à l’épreuve de l’analyse de l’activité d’acteurs impliqués dans des situations ordinaires d’enseignement de l’EPS [enseignant – élève(s)], [élève -élève] (voir par exemple Escalié, Recoules, Lafont & Chaliès, 2015). Ainsi, dès mon arrivée dans l’équipe, j’ai été intégré comme référent scientifique (avec le Pr L. Lafont et F. Darnis, MCF) au sein du Groupe de production de ressources pédagogiques de l’académie de Bordeaux dont le responsable est Mr A. Falco, IA-IPR d’EPS. Cette intégration m’a permis aussi d’étendre le spectre de mes objets de recherche en travaillant sur les pratiques pédagogiques innovantes en EPS (enseignement par compétences et par situations complexes). Je déploie aussi mes activités de recherche dans le domaine du sport de haut niveau et je m’intéresse à l’entrainement de haut niveau en particulier en sports de raquettes. 

Au final, mon travail de recherche consiste à déployer le programme de recherche dans lequel j’inscris mes travaux dans diverses conditions d’interactions entre un formateur et un ou des formés dans la poursuite de deux objectifs. Il s’agit en effet à la fois de (i) tester la validité des hypothèses théoriques constitutives du programme dans ces différents contextes,  (ii) documenter certains aspects du programme n’ayant pas fait jusqu’ici l’objet d’un travail empirique conséquent.

– D’un point de vue plus théorique, le programme de recherche auquel sont associés mes travaux propose une entrée originale pour lire les interactions sociales (de nature langagières mais aussi visuelles ou encore kinesthésiques) à visée acquisitive. Ce programme, qui s’inscrit dans le cadre d’une anthropologie dite culturaliste (Chaliès, 2012), s’appuie particulièrement sur des postulats issus de la philosophie analytique de Wittgentein (2004) et débouche sur une conceptualisation de l’enseignement et de l’entraînement sportif heuristique pour analyser les dynamiques interactives [enseignant – élève(s)] ou [entraîneur – athlète(s)]. 

– De façon consubstantielle à la lecture théorique adoptée dans mes travaux, les méthodologies de recherche que je développe sont de nature essentiellement qualitatives (entretiens d’autoconfrontation et analyse de contenu) et longitudinales (études de cas inscrites au sein de dispositifs itératifs et transformatifs). D’un point de vue épistémologique, les méthodologies utilisées, s’inscrivant dans une approche « compréhensive » des liens interactions sociales – apprentissage proche des propositions de l’anthropologie cognitive située (Saury et al., 2013), me paraissent se situer en complément des protocoles expérimentaux ou quasi-expérimentaux largement développés dans les études menées au sein du groupe « Interactions sociales et acquisitions ».

Publications et travaux

Sélection de travaux et publications de Guillaume Escalié

ACL (articles à comité de lecture)

  • Premier auteur:
  • 1- Escalié, G., Chaliès, S. (2009). Optimiser le conseil pédagogique : la mise au travail d’un collectif de formation. Travail et Formation en Education, 4 (En ligne – URL : http://tfe.revues.org/index984.html).2- Escalié, G., Chaliès, S. (2011). Renforcer le partenariat université-école : vers un usage européen des communautés de pratique dans la formation des enseignants. Revue Française de Pédagogie, 174, 107-118.

    3- Escalié, G., Chaliès, S. (2011). Apprendre des règles de métier : le rôle du collectif de formateurs. Recherche et Formation, 67, 149-164.

    4- Escalié, G., Chaliès, S. (2013). Que peut-on entendre par la négociation de significations en cours de formation professionnelle ? Propositions théoriques et illustrations. Revue Suisse des Sciences de l’Education, 35(2), 371-390.

    5- Escalié, G., Chaliès, S. (2016). Supporting the work arrangements of cooperating teachers and university supervisors to better train preservice teachers: a new theoretical contribution. European Journal of Teacher Education.

    6- Escalié, G., Recoules, N., Lafont, L., Chaliès, S. (2016). Contribution d’un programme de recherche en anthropologie culturaliste à l’analyse des dynamiques interactives élèves-élèves et enseignant-élèves dans un enseignement par situations complexes en EPS. eJRIEPS.

    7- Escalié, G., Recoules, Chaliès, S. (accepté). Repenser les situations complexes dans l’enseignement à partir d’un programme de recherche en anthropologie culturaliste : une étude de cas en éducation physique et sportive. Carrefours de l’éducation.

     

  • Deuxième et troisième auteur
  • 8– Chaliès, S., Escalié, G., Bertone, S. (2012). Etude d’un travail collaboratif de formation professionnelle initiale des enseignants : résultats et propositions. Savoirs, 29, 59-78.9- Chaliès, S., Escalié, G., Bertone, S., Clarke, A. (2012). Learning ‘rules’ of practice within the context of the practicum triad: A case study of learning to teach. Canadian Journal of Education, 35(2), 3-23.

    10– Chaliès, S., Cartaut, S., Escalié, G., Durand, M. (2009). Le conseil pédagogique: d’une utilité discutée à une utilité éprouvée. Recherche et Formation, 61, 85-129.

 

ACLN (articles dans des revues avec comité de lecture non répertoriées dans des bases de données internationales)

  • Nom, date, «titre», source

ASCL (articles dans des revues sans comité de lecture)

  • 1– Recoules, N., Escalié, G., Gaudin, C., Chaliès, S. (2012). Apprendre à faire apprendre : illustration d’une démarche. Revue EP.S, 353, 3-7.2- Recoules, N., Escalié, G., Chaliès, S. (2013). Et si on apprenait à enseigner l’EPS autrement. Revue Enseigner l’EPS, 261.3- Falco, A., Darnis, F., Escalié, G., Lafont, L. (2014). Situations complexes en EPS, éléments d’une démarche d’enseignement questionnée. Revue EP.S, 362, 42-45.

    4- Gaudin, C., Perrot, F., Chaliès, S., Escalié, G., Raymond, J. (2015). La visite de stage : de l’observation au conseil à partir des règles de métier. Revue EP.S, 363, 38-41.

INV (conférences données à l’invitation du Comité d’organisation dans un congrès national ou international)

  • Nom, date, «titre», source

ACT (Communications avec actes dans un congrès international ou national)

  • 1- Escalié, G., Chaliès, S. (2008). Faire vivre le collectif de travail en formation : postulats théoriques et grandes lignes. In : Actes du Colloque International de l’Association pour la Recherche sur l’Intervention en Sport, Rodez, 14-16 Mai 2008.
  • 2- Escalié, G., Chaliès, S. (2009). Symposium. Former et/ou se former : vers une articulation des parcours de développement professionnel. In : Actes du Colloque International de la Conférences des Directeurs des IUFM, Rouen, 3-6 Juin 2009.3- Escalié, G., Chaliès, S., Durand, M. (2010). Pour une formation professionnelle de qualité : la mise en œuvre des communautés de pratique comme ressource dans le développement professionnel des enseignants. In : Actes du Colloque International de l’Association pour la Recherche en Education et en Formation, Genève, 13-16 Septembre 2010.

    4- Escalié, G., Chaliès, S., Durand, M. (2011). La communauté de pratique enseignante : objet et ressource au cœur des dispositifs de formation des enseignants novices. In : Actes du Colloque International de l’OUFOREP (Outils pour la Formation, l’Education et la Prévention), Nantes, 6-7 Juin 2011.

    5- Escalié, G., Chaliès, S, Durand, M. (2011). Sortir d’une formation professionnelle exclusivement centrée sur la réflexivité : pistes théoriques et premiers résultats. In : Actes du Congrès International de l’Association des Chercheurs en Activités Physiques et Sportives, Rennes, 24-26 Octobre 2011.

    6- Escalié, G., Chaliès, S, Durand, M. (2012). La participation d’un enseignant stagiaire à la communauté de pratique enseignante lue au travers d’une théorie de l’action collective : éléments théoriques et premiers résultats. In : Actes de la Biennale Internationale de l’éducation, la formation et des pratiques professionnelles, CNAM, Paris, 3-6 Juillet 2012.

    7Escalié, G. (2013). Analyse de l’activité de formateurs d’enseignants novices en situation de formation au travail : entre faire apprendre et aider à se développer. Colloque International de l’Association pour la Recherche en Education et en Formation, Montpellier, 27-30 Août 2013.

    8- Escalié, G., Recoules, N., Chaliès, S. (2014). Symposium. Les activités d’enseignement et d’apprentissage en EPS comme dynamiques interactives : mise en débat de trois programmes de recherche. In : Actes du Colloque International de l’Association pour la Recherche sur l’Intervention en Sport, Genève, 2-4 Juillet 2014.

    9- Escalié, G., Recoules, N., Chaliès, S. (2015). Analyse de l’activité des enseignants et des élèves au sein de situations d’apprentissage complexes et de ses effets sur le développement des compétences. Colloque Condition(s) enseignante(s), conditions pour enseigner : enjeux et réalités, Lyon, 8-10 Janvier 2015.

    10- Escalié, G., Recoules, N., Chaliès, S, (2015). Impact de la dynamique coopérative enseignant-élève(s) et élève-élève sur le développement des compétences en éducation physique et sportive. In : Actes de la Biennale Internationale de l’éducation, la formation et des pratiques professionnelles, CNAM, Paris, 2-5 Juillet 2015.

    11- Legrain, P., Escalié, G., Lafont, L. (2015). Symposium. In : Actes du Congrès International de l’Association des Chercheurs en Activités Physiques et Sportives, Rennes, 24-26 Octobre 2011.

COM (Communications orales sans actes dans un congrès international ou national)

  • Nom, date, «titre», source

AFF (communications par affiche dans un congrès international ou national)

  • Nom, date, «titre», source

OS (ouvrages scientifiques ou chapitres de ces ouvrages)

  • 1- Escalié, G., Chaliès, S. (2012). Conceptualisation de la formation des enseignants à partir d’une théorie générale de l’apprentissage et de l’action collective. In S. Ciavaldini-Cartaut (Eds.), Innover en formation : accompagner autrement les enseignants entrant dans le métier (pp. 31-36). Paris: L’Harmattan (coll. Savoir et Formation).2- Escalié, G., Chaliès, S. (2012). Penser l’alternance des enseignants en formation à l’appui d’une communauté élargie de formateurs. In S. Ciavaldini-Cartaut (Eds.), Innover en formation : accompagner autrement les enseignants entrant dans le métier (pp. 81-85). Paris: L’Harmattan (coll. Savoir et Formation).

OV (ouvrages de vulgarisation ou chapitres de ces ouvrages)

  • Nom, date, «titre», source

DO (directions d’ouvrages et de numéros de revue)

  • Nom, date, «titre», source

AP (autres publications)

  • Nom, date, «titre», source

TH (thèses soutenues)

  • Nom, date, «titre», source

Valorisation et brevets

  • Nom, date, «titre», source

Encadrement doctoral

Thèses préparées et soutenues sous la direction de Prénom Nom :

  • Date. Nom,  « titre »

HDR préparées et soutenues sous la direction de Prénom Nom :

  • Date. Nom,  « titre »

Enseignements

Guillaume Escalié enseigne à l’UF STAPS la psychologie des apprentissages et de l’éducation dans le Tronc Commun de la Licence. Il intervient également dans la spécialité « Education et Motricité » et « Entraînement Sportif ». Il enseigne également dans le cadre du Master MEEF et du Master ASI.

Responsabilités collectives

A l’Université de Bordeaux, Guillaume Escalié est responsable pédagogique du Master 1 « Acteurs et Stratégies d’Intervention en Education Physique et en Sport » de l’UF STAPS.

Il a été membre du jury de l’Agrégation interne et externe d’EPS.

Il a été expert pour les revues « Les Dossiers des Sciences de l’Education » et « STAPS ».

Autres

texte