Les
membres
du LACES

REYNOLDS Alexandra

Maître de Conférences

Contact

Bureau : Département Langues, Lettres et Communication
Université de Bordeaux
351 cours de la Libération
33400 Talence – FRANCE

T. 05 40 00 29 80

Courriel : alexandra.reynolds@u-bordeaux.fr

Titres et diplômes

Phd in Linguistics (Sussex University, Grande Bretagne, 2016)

Carrière

Alexandra Reynolds est enseignante-chercheuse à l’Université de Bordeaux depuis septembre 2017. Anciennement Directrice Adjointe du Service Universitaire des Langues de l’Université de Nantes.

Chercheuse associée au Centre François Viète

Thèmes de recherche

Les travaux de recherche d’Alexandra Reynolds sont l’utilisation de l’anglais pour la recherche et pour des enseignements des disciplines autres que l’anglais. La législation et l’idéologie liés au langages. Les contextes bilingues et diglossiques. Les méthodologies liées à un travail identitaire en classe (pédagogies visuelles). Les interactions bilingues en milieux professionnelles.

Research areas in English:

  • EMI (English as a Medium of instruction)
  • Language certification for academic staff
  • Language identity
  • Language legislation and ideology
  • Professional interactions in English
  • Bilingualism and diglossia in French higher education

Publications et travaux

Sélection de travaux et publications d’Alexandra Reynolds

ACL (articles à comité de lecture)

  • REYNOLDS, A. (2015). Emotions et apprentissage de l’anglais dans l’enseignement supérieur: une approche visuelle. Québec:Voix Plurielles, 12 (1), 66-81.
  • REYNOLDS, A. (2014). I don’t mind’: affective positioning and English inhigher education. Etudes en didactiques des langues /Foreign Language Learning and Teaching Research. Toulouse: LAIRDIL, 23-24, 173-189.
  • REYNOLDS, A. (2014). Practical activities to enhance L2 identity, In Pattison, T. (ed.). IATEFL 2013 Liverpool Conference Selections. Canterbury: IATEFL, 61-63.

ACT (Communications avec actes dans un congrès international ou national)

  • REYNOLDS, A. (2014). Enseignants-chercheurs:apprendre l’anglais pour enseigner en anglais. Quelles sont les attitudes desenseignants-chercheurs face à l’évolution de leurs statuts?, In Actes du colloque Colloque doctoral international de l’éducation et de laformation.  Nantes: 28 -29 novembre 2013 (actes en ligne:http://www.cren.univ-nantes.fr/). Retrieved from http://www.cren.univ-nantes.fr/

COM (Communications orales sans actes dans un congrès international ou national)

  • REYNOLDS, A (2016, novembre 19). EMI:What are the implications for TESOL ? TESOL France, Annual Colloquium. 18-20 novembre 2016,Paris.
  • REYNOLDS, A. (2016, novembre 07).L’assistance apportée par des traducteurs et des correcteurs telle que perçue par les chercheurs. Kernel. Un ateliersur la traduction et la rédaction scientifique. 7 & 8novembre 2016, Chartres.
  • REYNOLDS, A. (2016, juin 11). English as a medium of instruction in France.English as a Medium of Instruction(EMI) in Higher Education: the challenges and the opportunities.  British Association of Lecturers in English for Academic Purposes (BALEAP) Professional Issues Meeting.11 juin 2016,Southampton University.
  • REYNOLDS, A. (2015, octobre 08).‘To be good at science you need to be good at English’: A study of language attitudes in French higher education. Le plurilinguisme, le pluriculturalisme et l’anglais dans la mondialisation. UniversitéCatholique de L’Ouest, Angers. http://www.uco.fr/evenements/anglaissup/.
  • REYNOLDS, A. (2014, mai 22 & 23). EMILE en Sciences. Congrès APLIUT: Nantes.
  • REYNOLDS, A. (2013, novembre 28). Enseignants-chercheurs:apprendre l’anglais pour enseigner en anglais. Colloque doctoral international de l’éducation et de la formation.  28-29 novembre 2013, Universitéde Nantes.
  • REYNOLDS, A. (2013, Octobre 18). «Ça ne me dérange pas».  Le positionnement affectif et l’anglais dans le supérieur. In Colloque international LAIRDIL. CRINI, université de Nantes, université Paul Sabatier, Toulouse, Universidad de Huelva, Université Joseph Fourier, Grenoble.
  • REYNOLDS, A. (2013, mai 24). L’aspect émotionnelle dans l’enseignement de l’anglais dans le supérieur. Colloque international sur les émotions. L’université catholique de l’ouest. Angers.
  • REYNOLDS, A. (2013, aril 10). Practical activities to enhance L2 identity.IATEFL 2013 annual conference. Liverpool.
  • REYNOLDS, A. (2016, novembre19). EMI: What are the implications for TESOL? TESOL annual colloquium18-20 november 2016. http://www.tesol-france.org/en/pages/101/colloquium-2016.html
  • REYNOLDS, A. (2016, mars13). English as a medium of instructionin France. Sussex talks. Sussex Centre for Language Studies. Sussex University.
  • REYNOLDS, A. (2015, avril11). The impact of language policy on higher education in France. iMean,Warwick university. http://www2.warwick.ac.uk/fac/soc/al/research/conferences/i-mean_4/
  • REYNOLDS, A. (2015, janvier 06). La législation de l’anglais comme langue d’enseignement. Demi-journée de la recherche de la faculté des sciences et techniques de l’université de Nantes. Université deNantes. http://www.sciences-techniques.univ-nantes.fr/1418202142848/0/fiche___actualite/.
  • REYNOLDS, A. (2012, mars 22). The use of L1 in the classroom. IATEFL 2012 Annual Conference. Glasgow.
  • REYNOLDS, A. (2014, mars 5). The Legislation of academic English at work.Research on ELT at Sussex: Open talks, Sussex university.
  • REYNOLDS, A. (2013, janvier 16). Identity shifts within a French (L1) scientific community of English (L2) language learning. ROLLS Postgraduate presentations in Linguistics, SCLS Sussex Centre for Language Studies, Sussex University.
  • REYNOLDS, A. (2013, octobre 17). Enseigner les Sciences en anglais: loi Fioraso et comparaisons européennes. (Conseil desétudes). UFR Sciences, Nantes. Retrieved from http://prodoc.univ-nantes.fr/course/view.php?id=119.
  • REYNOLDS, A. (2012, décembre 18). Identity shifts within a French (L1) scientific community of English (L2) language learners.Séminaire. Centre FrancoisViète, universitéde Nantes. 

TH (thèses soutenues)

  • Reynolds, Alexandra (2016) English as a medium of academic identity: attitudes to using English for research and teaching at Nantes University. Doctoral thesis (PhD), University of Sussex.

Valorisation et brevets

  • REYNOLDS, A. (2014, 11 décembre au CURI, et le 3 décembre à la Direction Qualité). Appel à projet de coopération internationale. Création et financement d’une certification EMILE en collaboration avec l’université de Copenhague. Projet accepté le 11 décembre2014 avec un financement de 7, 900 euros accordé par l’université de Nantes.
  • REYNOLDS, A. (2015, décembre 7-11). Accueil de la délégation danoise du Centre for Internationaliation and Parallel Language Use (CIP) de l’université de Copenhague à l’Université de Nantes, création d’un centre de certification TOEPAS (Test of Oral English Proficiency for Academic Staff) à l’Université de Nantes et premières certifications TOEPAS en France : « 6 enseignants de la faculté obtiennent la certification TOEPAS ! » : http://www.sciences-techniques.univ-nantes.fr/1451983683810/0/fiche___actualite/&RH=1297175536951
  • REYNOLDS, A. (2015, novembre  24) EMI Day, « Démonstration de cours scientifiques en anglais dans le cadre de la mise en place du TOEPAS » : http://www.sciences-techniques.univ-nantes.fr/1447853104404/0/fiche___actualite/&RH=1297175536951

 

Enseignements

Alexandra Reynolds enseigne principalement l’anglais pour les licences et masters en Sciences et Technologies à l’Université de Bordeaux.  Enseignante d’anglais depuis 1998, Alexandra Reynolds a enseigné dans plusieurs universités: Nantes, la Réunion, Limoges et Sussex (enseignement de l’anglais et du français). Formatrice pour les enseignants chercheurs et du secondaire (certification Discipline Non Linguistique, DNL) depuis 2014.

Responsabilités collectives

A l’Université de Nantes Alexandra Reynolds était responsable de la formation du personnel en anglais.

Alexandra Reynolds a mis en place la première certification d’anglais pour les enseignant-chercheurs en France (Test of Oral English Proficiency for Academic Staff, TOEPAS) en collaboration avec l’université de Copenhagen.